Programme des jeunes leaders africains 2021, date limite au 31 mars 2021

Programme des jeunes leaders africains 2021, date limite au 31 mars 2021

Le programme Young African Leaders de l'École de gouvernance transnationale offre une opportunité unique aux experts politiques africains de développer davantage leur travail politique et leurs compétences professionnelles parmi des experts internationaux.

Dans l'environnement académique dynamique de l'Institut universitaire européen de Florence, les participants sélectionnés prendront part à des ateliers, des sessions de formation et de développement des compétences, des conférences, des visites d'étude et des voyages sur le terrain en Europe. L'interaction avec les autres boursiers, les décideurs politiques et la communauté universitaire de l'IUE en fera une expérience vraiment inoubliable.

Le programme de leadership de trois mois se déroulera entre septembre et novembre 2021 et les places sont entièrement financées par une subvention de 2500 € par mois. Les experts africains doivent résider dans la région de Florence pendant toute la durée de leur séjour. La langue du programme est l'anglais.   

Le programme cible les décideurs politiques à haut potentiel en milieu de carrière, les diplomates et les professionnels d'Afrique, travaillant dans les autorités nationales et locales, les organisations régionales, continentales, internationales et les partenaires de développement, les organisations de la société civile, les universités, les médias et le secteur privé, en Afrique. . Plus précisément, le programme est ouvert aux jeunes professionnels, femmes et hommes, en milieu de carrière et cadres, ressortissants de pays africains, résidant en Afrique et âgés de moins de quarante-cinq ans.

Nous recherchons:

  • Professionnels en milieu de carrière (par exemple dans la politique, la fonction publique, les entreprises, les médias et les organisations non gouvernementales) d'Afrique, capables de démontrer à la fois leur expérience professionnelle et leur potentiel d'excellence future dans le domaine politique.
  • Les bénéficiaires potentiels doivent avoir au moins sept ans d'expérience de travail pertinente et doivent être en mesure de démontrer des compétences en matière de professionnalisme, de travail d'équipe, d'orientation client, de planification et d'organisation et de leadership potentiel.
  • Les bénéficiaires potentiels doivent être titulaires d'une maîtrise en économie, sciences sociales, administration publique, développement international, administration des affaires, droit, finance ou tout autre domaine pertinent. Promouvoir et aider à progresser sur les thèmes stratégiques et les domaines politiques pertinents pour la gouvernance transnationale, y compris l'intégration régionale et la gouvernance régionale, l'autonomisation des sexes, la gouvernance environnementale et le changement climatique, la gouvernance des ressources transfrontalières, la diplomatie, la politique numérique, la gouvernance économique transfrontalière, les sciences sociales, et les catastrophes humanitaires telles que les pandémies, qui sont essentielles pour assurer un développement durable et local dans les pays africains, ainsi que pour contribuer à la mise en œuvre efficace du partenariat Afrique-UE et de l'Agenda 2063 de l'Union africaine.
  • Les candidats doivent prouver leur expérience, leurs connaissances ou montrer de l'intérêt pour: (i) la planification et l'exécution stratégiques; (ii) négociation et gestion du changement; (iii) formulation de politiques et mise en œuvre de développement de nouvelles stratégies et procédures; (iv) la capacité de communiquer et d'interagir avec les fonctionnaires à tous les niveaux de gouvernement et de travailler efficacement avec un large éventail de circonscriptions dans une communauté diversifiée; (v) travaux de recherche / d'analyse dans les domaines pertinents de la gouvernance transnationale; (vi) travailler sur les questions multilatérales, régionales ou continentales africaines.
  • Individus véritablement engagés impliqués dans les questions de politique, en particulier celles liées à la gouvernance transnationale.
  • Des personnes motivées, capables de présenter un plan de travail clair pour la bourse afin de montrer ce que le candidat réalisera et comment ce travail aura un effet «multiplicateur» après le programme de formation.
  • Des contributeurs curieux et engagés. Les participants sont censés faire partie de la communauté de l'IUE au quotidien et participer à des discussions entre pairs sur des sujets qui peuvent dépasser leur compétence.
  • Des personnes qui parlent couramment l'anglais écrit et parlé.

Le programme vise expressément à assurer une mixité équilibrée au sein des participants en termes de genre, d'origine géographique, de revenu et de niveau de fragilité du pays, de mandat des institutions pour lesquelles ils travaillent, d'expériences passées, de parcours opportunités pour les candidats les moins favorisés.  

La principale langue de mise en œuvre de la phase pilote du programme sera l' anglais . Mais, à plus long terme, le programme vise également à fonctionner en français.

Sélection des boursiers

Le STG mettra en place un comité de sélection, composé de représentants de l'EUI / STG et de la DG Partenariats internationaux (INTPA), qui dirigera le processus de sélection. Dans la sélection des bénéficiaires potentiels, au-delà de la qualité et de l'expérience de chacun des candidats, le comité de sélection portera une attention particulière à l'équilibre hommes-femmes, à la présence équitable des différentes catégories d'acteurs (autorités, société civile, organisations internationales, etc.), ainsi qu'à la une bonne représentativité dans les zones géographiques sous-régionales en Afrique, ainsi que la recherche d'opportunités pour les candidats qui n'ont pas rejoint ce type de programmes dans le passé.

Pour en savoir plus

Source : École de gouvernance transnationale

Suivre le lien : https://stg.eui.eu/africanleaders